Les Aspects

Les Aspects Majeurs

Il s’agit ici des Aspects principaux étudiés en Astrologie, appelés Aspects Majeurs. Les aspects sont les écarts (ou angles) en degrés qui relient deux planètes entre elles. On les représente sous forme de traits ou pointillés fictifs sur une carte du ciel. Il existe également des Aspects entre planètes et axes (ascendant, milieu du ciel…) ; entre planètes et astéroïdes (Chiron, Cérès..) ; ou encore entre planètes et points fictifs (Lune Noire, Nœuds lunaires…).


Ces aspects principaux sont :
La conjonction qui va de 0 à 10° environ, l’opposition qui fait 180°, le sextile 60°, le trigone 120° et le carré 90°. On admet un écart d’angle, appelé orbe, de plus ou moins quelques degrés, chaque astrologue ayant sa propre tolérance. Lorsqu’on étudie les aspects en transit, l’écart d’angle admis est plus réduit, d’environ 2° avant et après l’aspect exact. Un aspect est dit appliquant lorsqu’il approche de son degré exact, et séparant lorsqu’il s’en éloigne.

aspects

On trouve des aspects dits de fluidité comme le sextile et le trigone ; de tension comme l’opposition et le carré ; ou neutres comme la conjonction. Celle-ci nécessite d’étudier tous les aspects qu’elle reçoit, ainsi que sa position, pour déterminer si elle est harmonique ou dysharmonique.
Beaucoup d’aspects de tensions dans un thème ne veut pas dire que la personne a un mauvais thème. Il n’y a pas de bon ni mauvais thème. Mais, il y aura plus de remises en question et de défis à relever, qu’avec une majorité d’aspects fluides.
De nombreuses personnes ayant laissé leur empreinte sur cette terre n’avaient pas forcément de prime abord un thème facile. Alors que d’autres, qui avaient peut-être visuellement tout pour réussir, n’en ont pas fait grand chose. Le besoin de se surpasser étant certainement moins nécessaire.

On trouve également des aspects mineurs, parmi lesquels le semi-sextile (30°) ; le semi-carré (45°) ; le sesqui-carré (135°) et le quinconce (150°).

Conjonction

Deux planètes sont en conjonction lorsque leur écart est de 0 à 10° environ. Selon les planètes concernées, l’écart peut être inférieur ou supérieur en fonction de l’astrologue.
On dit que la conjonction est un aspect neutre à la base, car dépendant des autres aspects du thème. Quelle est la nature des planètes en mélange, s’accordent-elles à la base ?  Les aspects qu’elles reçoivent sont-ils fluidiques ou tendus ? L’étude de tous les éléments nous permet alors d’indiquer si la conjonction est plutôt harmonique ou dissonante. 
Si la conjonction a lieu au natal, les planètes seront toute la vie durant colorées par ce mélange. C’est une dominante dans le thème de la personne. C’est la planète la plus lente qui influence la plus rapide ;par exemple dans une conjonction saturne lune, c’est l’émotionnel qui est refroidit, structuré par saturne.
En transit, la conjonction comme au natal crée un mélange harmonique ou dissonant. On peut rajouter la notion de cycle qui constitue la fin du tour du zodiaque pour la planète transitante, et un commencement vers de nouvelles aventures. La conjonction apporte souvent un bilan, un changement dans la façon de vivre les deux planètes.

Opposition

L’opposition qui fait 180° relie 2 signes compatibles (feu et air, terre et eau). Ne dit-on pas que les opposés s’attirent ? Pourtant, cet aspect dans un thème natal est souvent difficile à vivre. Une balance doit s’opérer entre les deux planètes et ce n’est pas toujours simple. La personne oscille entre deux attitudes, a des difficultés à choisir, et souvent elle n’a pas toujours conscience de cette dualité.
En transit, l’opposition agit comme un coup de projecteur. C’est parfois l’occasion d’intégrer les deux mondes, ou quelque chose de nouveau qui peut surgir.

Sextile

Le sextile relie les planètes séparées de 60°. C’est un aspect de fluidité, moins influent que le trigone. Il reste malgré tout un aspect majeur, car il permet d’harmoniser l’entente des planètes en jeu. Il apporte une aide, un soutien constant à la personne qui le possède ou qui le reçoit en transit. C’est un aspect stimulant qui a plus d’applications pratiques que le trigone basé plus sur un état d’être.
En transit, il vient donner un coup de pouce, initier un changement. Il n’est pas toujours évident de constater ses effets.

Trigone

Le trigone est un aspect de fluidité, considéré comme encore plus harmonique que le sextile, il fait 120°. Le natif ayant cet aspect ressent un parfait équilibre entre les fonctions des planètes concernées. Mais c’est un aspect qui n’incite pas à l’action. C’est comme si les significateurs des planètes étaient déjà totalement intégrés et qu’il n’y avait pas à revenir dessus. Ainsi, il n’invite pas à la remise en question, on a tendance à rester sur ses acquis.
En transit, il apporte des circonstances harmonieuses, un facteur de chance, une aide.

Carré

Le carré est un aspect de tension qui se forme entre planètes séparées de 90°.
Le carré est vécu comme un conflit intérieur, il met en jeu deux signes qui ne s’accordent pas. Cet aspect est un défi à s’élever au-delà de nos réactions impulsives et d’en faire quelque chose de productif. Le carré est toujours inconfortable, mais plus facilement apprivoisable avec le temps que l’opposition car plus identifiable.
En transit, le carré nous laisse peut-être moins de choix que l’opposition. On a tendance à plus le subir que l’opposition. Là où l’amélioration est encore possible avec l’opposition, elle ne l’est plus avec le carré. Souvent, il met fin à une situation si le consultant ne l’a pas fait avant.